`->

Méthodologie                                                   ANALYSER UN TEXTE ARGUMENTATIF

EN VUE DU COMMENTAIRE OU DE LA LECTURE ANALYTIQUE

Objet d'étude : La question de l'homme dans les genres de l'argumentation, du XVIe siècle à nos jours

2. L'APOLOGUE

LA FICTION AU SERVICE DE L’ARGUMENTATION

Manuel de référence : Français 1ère, L'Ecume des lettres, Hachette

 

Etape 1 : la découverte du texte

La méthode est la même pour tous les types de textes : voir fiche 49 p.570

 

-    Observer le paratexte : auteur, époque, mouvement littéraire, etc. Vos connaissances culturelles et vos lectures pourront vous aider à mieux comprendre le texte

-    Observer la disposition typographique

-    Première lecture : noter les premières impressions. Attention, elles peuvent se révéler inexactes après une étude plus approfondie.

 

Etape 2 : l’analyse méthodique

 

J'ai identifié un APOLOGUE, ou texte narratif à visée argumentative.

Il s’agit d’une argumentation INDIRECTE ; que dois-je me demander ? A quoi dois-je être attentif ?

Voir les fiches 31 et 32

 

Il est essentiel d’étudier conjointement l’aspect narratif du texte et sa visée argumentative

 

La narration

Où et quand se déroule l’action ?

Qui sont les personnages, quelles sont leurs relations ? Sont-ils réalistes ou au contraire excessifs par leur caractère, leurs actions etc. (ex : certains héros de Voltaire sont très naïfs)

Ces personnages symbolisent-ils quelque chose ? (ex : chez La Fontaine, le lion représente le pouvoir)

Y a-t-il des paroles rapportées (discours direct, indirect, indirect libre) ? Quelle est leur fonction ?

Y a-t-il des passages descriptifs ? A quoi servent-ils ?

Le récit est-il réaliste le héros est-ou, au contraire, est-il confronté à des situations excessives, invraisemblables, merveilleuses etc. ?

Peut-on identifier un type particulier d’apologue (fable, conte philosophique etc. ? Vos connaissances littéraires seront ici particulièrement utiles)

Quels registres peut-on identifier ? Quels effets l’auteur cherche-t-il à produire ? Veut-il faire rire, émouvoir etc. ?

L’argumentation

A qui est-elle destinée ? Un lecteur universel ou un lecteur particulier, par exemple un contemporain de l’auteur ?

Quel est le thème du texte ? Sur quoi l’auteur veut-il faire réfléchir le lecteur ?

Une morale, une thèse est-elle exprimée explicitement ? Sinon, quelle thèse est présentée dans le texte ? L’auteur invite-t-il le lecteur à porter un regard critique sur quelque chose (cela peut porter sur la réalité, la société de son temps ou sur un sujet universel, par exemple un type de comportement…) ?

Plusieurs thèses adverses sont-elles présentes ? (cela peut apparaître dans les dialogues)

L’auteur utilise-t-il l’ironie ? C’est fréquent mais pas sytématique

 

Quel lien peut-on faire entre le récit et l’argumentation ?


Comme toujours, votre travail doit s’appuyer sur l’observation des outils d’écriture


  • o    Présence ou absence du locuteur, discours rapportés, dialogues
  • types de phrases, longueur, ponctuation
  • o    Présence ou absence du locuteur, discours rapportés, dialogues

Etc. : chaque texte a ses particularités, c'est justement ce que l'on vous demande d'observer

 

 

Rappel : Il peut être utile d’utiliser un tableau de ce type : Citations ou repérage du passage /Outils, procédés/Interprétation

 

En procédant ainsi, vous évitez plusieurs erreurs :

-    La paraphrase qui consiste à redire sous une autre forme ce que dit le texte

-    Faire un simple relevé d’observations sur le style sans les interpréter, c’est-à-dire sans s’interroger sur les raisons pour lesquelles l’auteur a fait ces choix d’écriture.

 

Chercher une problématique : elle portera en général sur l'efficacité de l'argumentation (comment l'auteur convainc-t-il son lecteur ? Quelle stratégie a-t-il choisie ? etc.)

Les axes d'étude découleront normalement de la qualité de la première analyse